27/09/2013

KENYA :Ce mouvement dispose de dix terroristes installés en Belgique, connus par le parquet fédéral

d614a85f4b726d3dc79559658b4bdfbf_6.gif

                                                         KENYA

                                                  

 BARBARIE,  HAINE, OBSCURANTISME, AU NOM DE L’ISLAM RADICAL

 

L’attaque du centre commercial de Nairobi  par le mouvement Al-Shabaab somalien, est une preuve de plus de l’ignominie des organisations terroristes islamistes qui, n’hésitent pas à massacrer hommes, femmes et enfants, à la gloire d’Allal.

Ce mouvement dispose de dix terroristes installés en Belgique, connus par le parquet fédéral, (source Sudpresse 24.09.2013).

Actuellement deux belges sont encore sur place, d’autres ont quitté notre territoire pour rejoindre le mouvement, finalement, ils ont atterri en Syrie (Sudpresse).

Au vu et au su de ce qu’ils sont  capables de faire, la FNW ne comprend pas que les organisations Sharia4Belgium à Anvers et  Markaz Attawhid, à Liège, ne font l’objet d’aucune  mesure d’expulsion.

Aussi, d’autoriser le parti Islam bruxellois qui, veut appliquer la Sharia en Belgique, alors qu’il devrait être interdit.

Très inquiétant, l’annonce de l’arrivée en Hainaut et particulièrement à Charleroi de listes ISLAM !  

A propos de l’islam radical, de l’aveu du spécialiste du terrorisme Claude Moniquet, qui déclare «« On ne dispose que de données fragmentaires et approximatives » ».

Cela veut dire qu’il n’existe pas un réel contrôle de l’activisme terroriste en Belgique, dès lors, il est à craindre qu’une attaque similaire peut se produire à tout moment dans notre pays.

Jean-Louis Denis, le belge converti à l’Islam déclare que l’acte terroriste pourrait survenir en Belgique et émaner de jeunes belges, entre 1.500 et 2.000, suivant les informations qu’il détient,  partis combattre en Syrie .

«« La Belgique est le premier pays par le nombre de combattants sur place, avant le Maroc et la Tunisie, et cela ne va faire qu’augmenter »», assure ce belge qui se dit ««prêcheur au nom d’Allal « «.

On est loin des 100 jeunes, comme le déclare la ministre de l’Intérieur !!!

La Wallonie et la Belgique, sont en grand danger et particulièrement  les dirigeants de la  FNW qui ne cessent de dénoncer les excès d’un islam radical.

Depuis des années, la  FNW dénonce le radicalisme musulman, sans être entendue par la presse qui, s’obstine à ne pas répercuter ses communiqués, mettant en garde la population du danger que représente la montée de l’Islam radical, c’est de la désinformation pure et condamnable, ainsi de même la privation de la liberté d’expression.

 Le Bp

      

 

06:57 Écrit par Le comité de Liege | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/09/2013

ISLAMISME ET MEDIAS

coq.jpg

ISLAMISME et MEDIAS

 

La FNW "Fédération des Nationalistes Wallons" est révoltée par la publicité, la promotion, en faveur de L'Islam par les médias particulièrement wallons, plus particulièrement par les intégristes comme Sharia4 belgium et notamment par Sud Presse qui dans son édition du 19 septembre annonce en gros titre le dépôt de listes "ISLAM" en Hainaut pour les élections fédérales et à Charleroi pour le Parlement Wallon.

Alors que la  FNW, ni elle ni ses dirigeants, n'ont jamais été considérés comme racistes, xénophobes, antisémites les médias taisent obstinément leurs communiqués qui dénoncent effectivement la montée d'un islamisme radical en Wallonie avec en exergue la participation de carolorégiens aux combats en Syrie dans les rangs de groupes liés à Al Qu'Aïda! 

La  FNW présente un programme socio- économique solide avec effectivement plusieurs points qui concernent l'islam radical à savoir:

-l'obligation pour les professeurs de religion islamiste de donner leurs cours en français

 

-de contrôler la désignation des Imans et de vérifier s'ils connaissent effectivement notre langue et nos lois  qu'ils s'engagent à respecter

 

- de fermer les écoles coraniques dont l'enseignement est effectué en langue arabe

 

-de prendre des mesures drastiques à l'encontre de combattants intégristes musulmans  rentrant au pays après avoir participé à des combats meurtriers.

 

 Enfin la FNW ne parvient pas à comprendre le silence des médias sur les massacres de chrétiens en Lybie, au Nigéria, au Soudan, en Syrie, en Egypte où en quelques jours plus de cent églises ont été incendiées avec le constat effrayant de nombreux catholiques sauvagement tués, en Tunisie où le parti islamiste ENNADHA détruit en quelques mois l'œuvre remarquable d'Habib Bourguiba et en Turquie où le parti au pouvoir prend des mesures discriminatoires qui visent essentiellement la minorité chrétienne.

 

La  FNWen conclusion formule que les médias répercutent enfin les messages que le parti ne cesse de  leur adresser car ils ne sont que l'expression de ce que pense la majorité des wallons soulignant qu'en Flandre il n'y pas cet ostracisme!

 

Salvatore Russo

Secrétaire Général.

 

04:38 Écrit par Le comité de Liege | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/09/2013

Mohamed out!

d614a85f4b726d3dc79559658b4bdfbf_6.gif

Mohamed out!

 

Depuis longtemps la FNW suit les pérégrinations du dossier de Mohamed Guermit.

Mohamed Guerit est professeur de religion islamique aux athénées Verdi à Verviers et de Chênée.

Pour avoir déclaré dans une émission de la RTBF en Janvier 2010 que la musulmane pubère ne portant pas le voile commettait un péché.

 La communauté française l'avait sanctionné en le suspendant de ses fonctions durant quatre mois tout en rabotant son traitement de 50% de mai à août 2011.

En outre Guerit obligeait ses élèves à mémoriser en arabe des sourates du coran dont la 98 qui impose " que les infidèles parmi les gens du livre (les chrétiens et les juifs) iront au feu de l'enfer pour y demeurer éternellement.

De toute la création se sont eux les pires.

C'est notamment en s'appuyant sur cette sourate 98 que les djihadistes éliminent les chrétiens comme en Egypte, en Syrie, en Lybie, au Nigéria, au Soudan et maintenant au Kenya.

 

Le prof de religion islamique était allé en appel de la sanction au Conseil d'Etat où il vient d'être débouté en annulation.

 

Il s' agit désormais pour la Ministre Marie Martine Schyns d'éloigner de l'enseignement Mohamed Guermit, de le priver de toute fonction publique.

Pour la FNWun musulman qui prône une telle haine devrait être expulsé du territoire et rejoindre son pays d'origine.

La décision du Conseil d'Etat renforce l'interdiction du voile dans les écoles et universités tout en consolidant les revendications de la FNW

 

Armand Durant

Président provincial.

 

1453080259.jpg

 

 

 

08:06 Écrit par Le comité de Liege | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |